Navigation des articles

Crème prune, pêche, spéculos

Lorsque tu tiens un blog de cuisine, bien souvent, tu es entouré de gens qui, très gentiment te donnent de bons produits du potager ou du jardin. Un ami m’a donné de belles prunes l’autre jour et il me restait des pêches dont il fallait que je m’occupe avant qu’elles ne pourrissent.
Hop d’un côté une petite compote de pêches, de l’autre, une de prunes. On mixe le tout, on les transforment en petites crèmes grâce à l’agar-agar et nous voici avec un dessert ultra light, de saison, frais et savoureux. Pour le côté craquant et gourmand, on saupoudre de poudre de spéculos et on savoure le tout, et sans complexer.

entremet_fruits_2

Pour 4 bols               Préparation: 15 min               Cuisson: 30 min

– environ 500 g de prunes
– environ 500 g de pêches
– une gousse de vanille
– 2 C à S de sucre de canne blond
– 4 g d’agar-agar en poudre
– Quelques spéculos
– Quelques myrtilles
– quelques amandes grillées (ou autres fruits secs)

  1. Rincez vos fruits, enlevez les noyaux et détaillez-les en morceaux. Séparez-les dans des casseroles différentes.
  2. Faites cuire les fruits avec une demi gousse de vanille fendue en deux et une cuillère à soupe de sucre de canne (1 c à soupe dans chaque casserole)
  3. Laissez mijoter environ 30 minutes à feu doux jusqu’à l’obtention d’une compote.
  4. Mixez les deux compotes séparément et reversez-les dans les casseroles.
  5. Chauffez le mélange jusqu’à ce qu’il commence à bouillir. Dans chaque compote ajoutez 2 g d’agar-agar en poudre. Remuez sans vous arrêter pendant une minute puis retirez du feu.
  6. Versez les compotes dans des ramequins. En refroidissant, vos crèmes vont prendre une consistance plus « solide ».
  7. Une fois vos compotes refroidies, placez-les au frigo une heure au minimum.
  8. Mixez quelques spéculos dans un mixeur et ajoutez cette poudre au moment de servir avec quelques myrtilles et amandes entières (ou autres fruits et fruits secs de votre choix)

Bon appétit !

4 réflexions au sujet de « Crème prune, pêche, spéculos »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *